Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/09/2018

Le séjour 2018 des quistinicois à Sumène.

Diapositive2.JPGComme annoncé lors des publications précédentes, le séjour officiel de nos hôtes bretons c'est déroulé du vendredi 31 août au mardi 04 septembre.

Dans ma note du samedi 1er septembre, j'évoquais la soirée d'accueil au Diguedan autour d'un apéritif dinatoire et la découverte de "notre" voie verte. Retour en images sur cette soirée, et sur le séjour dans notre région de nos 17 quistinicois(es).

 

 

 

Diapositive1.JPG

Accueil: Retrouvailles dans la bonne humeur avant les discours d'usage.

B2.JPG

Diapositive1 - Copie.JPG

La matinée libre "en famille" nous a permis de faire découvrir la voie verte à nos amis. Une bonne troupe de bretons et de suménois ont fait le trajet jusqu'à Ganges, profitant de l'ombre matinale...

B6.JPG  DSC_0046.JPG

A 17h00, déambulation dans le village avec aubades de la chorale "Lo Cocut" malgré la grosse chaleur, suivie, à l'arrivée au Diguedan, du verre de cidre offert à la population présente pour le concert.

B7.JPG  B8.JPG

C2.JPG

Le repas: Concocté par le traiteur "Florent" il fut apprécié par la majorité des convives. L'animation musicale des "FMR" en alternance avec les prestations vocales de "lo Cocut" ont conquis le public.

C3.JPG

Diapositive1 - Copie (2).JPG

La rando: C'est une bonne quinzaine de courageux, qui après une courte nuit de sommeil s'est retrouvée au Serre pour affronter les jumeaux de Sumène. D'abord le château d'Adhémar, puis la chapelle Saint Cyprien pour admirer le panorama, et honorer le thème du jour: "Sumène vu d'en haut".

DSC_0076.JPG  DSC_0090.JPG

DSC_0085.JPG

Diapositive2 - Copie (2).JPG

En Camargue: Cette journée à la manade Raynaud a séduit tous les participants DSC09844.JPGfaisant oublier le désagrément du retard au départ indépendant de notre volonté. Camargue "profonde", où les pâturages côtoient l'immensité de la plage préservée de l’envahissement touristique et du bétonnage. 

Présentation de la manade, du travail du manadier et de ses gardians, commentés au sein même des herbages, avec les bêtes, puis démonstration d'une tache habituelle, le tri d'un taureau pour l'isoler du reste du troupeau.

Réception conviviale autour de l'apéritif avant un repas typique: l'anchoïade provençale et la gardiane de taureau au riz de Camargue.

 

DSC09841.JPG DSC09843.JPG DSC09842.JPG

DSC09840.JPG

DSC09830.JPG DSC09834.JPG

DSC09838.JPG

P1150547.JPG  C6.JPG

Sur le chemin du retour, courte visite d'Aigues-Mortes pour conclure cette escapade loin de nos Cévennes.

C7.JPG  DSC09847.JPG

DSC09845.JPG  DSC09851.JPG

De retour à Sumène, c'est le moment toujours difficile des "au revoir". Resteront les souvenirs d'un beau séjour baigné de soleil et de chaleur, et nous l'espérons tous, on remettra ça en 2019. La soirée s'est terminée en chansons et en danses:

DSC09857.JPG

Diapositive2 - Copie.JPG

Merci à tous pour votre participation, et merci aux 2 Jean-Pierre pour leurs photos qui  illustrent (avec les miennes) mes propos. "Kenavo ha ken ar wech all" ce qui peut se traduit Au revoir et à très vite !

13/08/2018

Nos amis bretons à Sumène: Demandez le programme !

Le séjour de nos hôtes est prévu pour sa partie "officielle" du vendredi 31 août en fin de journée jusqu'au mardi 4 septembre au matin.

Mot du président.jpg

Voici donc le programme de ces 4 jours.

Vendredi 31 août:

En fin de journée, pot d'accueil autour d'un apéritif dinatoire au Diguedan.

 

Samedi 1er septembre:

Animation dans le village à partir de 17h00, suivant le programme ci-dessous:

1 septembre.jpg

Le repas est soumis à inscription obligatoire auprès du trésorier au 06 82 40 49 88 ou du président au 06 85 02 47 80 avant le 27 août (traiteur oblige).

 

Dimanche 2 septembre:

Journée libre dans les familles d'accueil respectives, et (ou) pour les marcheurs bretons qui le désirent, randonnée(s) à la 1/2 journée sur le thème "Sumène vu d'en haut"

de l'ancienne route de Cézas - Copie.JPG

 

Lundi 3 septembre:

Camargue.JPG

 

 Mardi 4 septembre:

Il sera déjà temps de se quitter,

kenavo ha ken ar wech all (*)

 

Diapositive1 - Copie (3).JPG

(*) Au revoir et à très vite

 

Penser à vous inscrire (repas - sortie en Camargue), c'est important !!! Merci !

24/07/2018

Nos amis bretons à Sumène...

Comme nous le faisons depuis 2013, l'alternance pour nos visites à Quistinic et la venue des quistinicoises et quistinicois à Sumène se poursuit.

Après les nombreuses animations passées ou à venir dans notre village pour cet été 2018, c'est à notre tour de "faire l'actualité" avec la réception de nos 17 amis pour le week-end des 1 et 2 septembre. (Séjour du 31/08 au 05/09)

Le programme détaillé qui vous sera communiqué ultérieurement est articulé autour de 2 points forts que seront, la journée du samedi 1er et celle du lundi 3.

Samedi 1er, journée d'animation ouverte à tous:

A partir de 17h00:

- Parade dans les rues du village avec aubade en divers points du parcours par la chorale "Lo Cocut".

- Verre offert à la population et concert par ce même chœur d'hommes.

- Repas ouvert à tous (inscription obligatoire).

- Concert par les solistes de la fanfare de Sumène.

 

Lundi 3, sortie en Camargue pour les adhérents et leurs hôtes:

Départ en autocar pour la manade (1) Raynaud aux Saintes Marie de la Mer: visite du troupeau de taureaux sauvages élevés pour la course camarguaise (2) suivi du repas pris à la manade.

P1040095.JPG

P1060640.JPG

Sur le chemin du retour, visite de la ville fortifiée d'Aigues Mortes.

IMG_20180616_212637.jpg

 

Liens à suivre:

http://cocut.org/

http://www.manade-raynaud.fr/index.ht

https://fr.wikipedia.org/wiki/Course_camarguaise

(1) Une manade (prov. manado) est un troupeau libre de taureaux, de vaches ou de chevaux conduit par un gardian, notamment en Camargue. Elles constituent des lieux d'élevage extensif de taureaux et de chevaux de Camargue pour la course camarguaise les fêtes taurines l'équitation et la commercialisation de leur viande.

(2)La course camarguaise est un sport dans lequel les participants tentent d'attraper des attributs primés fixés au frontal et aux cornes d'un bœuf appelé cocardier ou biòu (bœuf en provençal), mais auquel on confère parfois la dignité de taureau en l'appelant : taureau cocardier2. Ce jeu sportif, sans mise à mort, est pratiqué dans les départements français du Gard, de l'Hérault, une large partie des Bouches-du-Rhône, ainsi que dans quelques communes de Vaucluse.